Playstation-Gate - Le blog de Dark-Messiah

Le blog de Dark-Messiah

Blog dédié aux jeux video, culture geek, cinema...


[CRITIQUE CINE] Jack le chasseur de géants

Publié par dark-messiah sur 6 Avril 2013, 12:35pm

Catégories : #CRITIQUE CINÉ

jack-le-chasseur-de-geant.jpg

 

Hasard du calendrier, quelques jours après OZ sortait sur nos écrans, Jack le chasseur de géants. Le film est une adaptation du conte Jack le tueur de géants et Jack et le Haricot magique, il faut croire que le mot tueur dans un titre ne faisait pas "tout public" alors que chasseur passe bien.
Mainte fois repoussé, le film ne m’inspirait pas du tout confiance, mais la seule présence de Bryan Singer derrière la caméra et d’Ewan McGregor devant a fini par me convaincre.

 

JTGS-TRL-2-1734.jpg


« Lorsqu’un jeune fermier ouvre par inadvertance la porte entre notre monde et celui d’une redoutable race de géants, il ne se doute pas qu’il a ranimé une guerre ancienne…Luttant à la fois pour le royaume, son peuple et l’amour d’une princesse courageuse, il affronte des guerriers invincibles dont il s’imaginait qu’ils n’existaient que dans les contes. L’occasion, pour lui, de devenir une légende à son tour. »

 

JTGS-FP-227.jpg

Le film raconte comment Jack, un jeune fermier se retrouve au milieu d’une guerre entre 2 mondes, celui des hommes et des géants. 
Le film se déroule en 3 parties, la première plutôt longuette met en place les personnages et tente de justifier maladroitement l’attirance qu’éprouve Jack pour la princesse de son royaume, Isabelle. Par un jeu de hasard Jack se retrouve en possession de haricots magiques avec pour consigne de ne jamais mettre de l’eau dessus. Ces derniers servent de pont entre le royaume des humains et des géants. Forcément notre maladroit fermier va mettre de l’eau dessus alors que justement la princesse qui tentait de s’enfuir d’un mariage royale forcé se trouvait chez lui. Ça fait beaucoup de hasard mais pourquoi pas…La maison de Jack + la princesse se retrouvent alors expédiées dans les airs jusqu’au royaume des géants par le haricot magique, Jack lui  réussit à s’échapper et reste sur terre.

 

JTGS-FP-073.jpg


Nous voilà alors à la deuxième partie du film. Soucieux de retrouver sa fille le roi envoie une équipe au royaume des géants, Jack se retrouve donc au côté des gardes royaux (menés par Ewan McGregor) et du "pas encore mari" de la princesse pour escalader le haricot. Vient alors la première rencontre avec les géants. Ce passage du film et vraiment sympa car le gigantisme des géants (j’aime cette phrase) est plutôt bien rendu.

Comme je ne veux pas trop spoiler je ne parlerai pas de la dernière partie qui est en plus bien amenée. C’est un des bons passages du  film même si on aurait espéré plus épique qu’un tir à la corde (vous comprendrez en voyant le film.)

 

JTGS-TRL-2-2182.jpg


Le problème de Jack le chasseur de géants c’est qu’on ne sait pas trop à qui il s’adresse, on passe d’un film pour les 3 ans et plus à la première partie à un film pour les plus de 10 ans à la deuxième et finalement on tombe dans du 16+ à la fin (j’exagère volontairement). Ainsi les adultes s’ennuient au début du film et les enfants devront subir décapitation et autre écrasement d’humain en fin de film (c’est hors champ mais très suggestif…).
Reste que l’univers présenté et la représentation des géants sont bien maitrisés, et la réalisation de qualité. Côté acteurs, Ewan McGregor est toujours au top, j’ai par contre été moins convaincu par Nicholas Hoult (jack) et Eleanor Tomlinson (la princesse).

 

JTGS-FP-106.jpg


Jack le chasseur de géants est un bon film, mais il peine a trouver son souffle épique, du coup, même si on passe un bon moment, il ne laissera pas un souvenir impérissable.

A la manière de John Carter, le film veut à la fois s'adresser au adultes et au enfants, mais le choix d'adapter Jack le tueur de géants aurait du donner directement au film une orientation plus adulte...Ainsi on se retrouve avec un scénario sombre mais une réalisation le cul entre 2 chaises le tout dans un monde coloré avec des acteurs souriant alors que se joue la survie des hommes, la mayonnaise ne prend pas.

Commenter cet article

Phoenixlechat 12/06/2013 15:20


Conclusion affligeante de la critique. J'ai 53 ans et j'ai gardé mon âme d'enfant; c'est peut-être pour ça que je trouve ce film MAGIQUE !!! Je suis bluffé et conquis par cette histoire de
fermier, de princesse et de géants.


A voir de préférence en famille pour en garder un bon souvenir.

dark-messiah 12/06/2013 21:36



C'est mon avis, ce qui est réellement affligeant c'est que vous ne l'acceptiez pas.



Archives

Articles récents