Playstation-Gate - Le blog de Dark-Messiah

Le blog de Dark-Messiah

Blog dédié aux jeux video, culture geek, cinema...


[NEWS] Attaques d'Olso et d'Utoya, les jeux video éternel bouc émissaire / 51 jeux retirés de la vente chez un revendeur Norvégien

Publié par dark-messiah sur 29 Juillet 2011, 20:10pm

Catégories : #NEWS

Jeu-video-et-television-Canal-joue-la-carte-18_reference.png

 

Avec le manifeste de Anders Behring Breivik qui se trouve sans grande difficulté sur internet, on sait maintenant que l'implication des jeux vidéo qui a eu lieu récemment dans les attaques d'Olso et d'Utoya était moindre.

 

Dans cette partie Anders Behring Breivik vous explique comment comment vous isoler socialement afin de préparer les attentats :

 

"Annoncez à vos amis proches, collègues et famille que vous poursuivez un «projet» qui peut en partie justifier votre "nouvelle d'activités" (nécessitant isolement / voyage) alors que vous êtes à la place en pleine phase de planification (des attentats).
Par exemple, dites-leur que vous avez commencé à jouer à World of Warcraft ou tout autre jeu de rôle en ligne et que vous souhaitez mettre l'accent sur ça pour les prochains mois / années.

Ce "nouveau projet" peut justifier l'isolement et les gens saurons pourquoi vous ne répondez pas à votre téléphone sur de longues périodes. Dites-leur que vous êtes complètement accro au jeu, dite leur que c'est un rêve que vous avez eu depuis que vous êtes enfant. Si on vous stress, insistez et demandez leur de respecter votre décision. Vous serez étonné de tout ce que vous pourrez faire discretement en prenant ce jeu pour alibi. Si votre planification (des attentats) vous oblige à voyager, dire leur que vous êtes en visite chez un de vos amis rencontré sur WoW, ou mieux encore, une jeune fille de votre "guilde" (qui vit dans un autre pays). Pas d'autres questions ne seront posées si vous présentez ces arguments.

Blâmer WoW est également une bonne stratégie par rapport à un autre facteur. Il est généralement considéré comme «tabou», voire honteux dans notre société actuelle d'être accro à un MMO. En révélant "ce secret" à vos proches vous les associez à votre intimité et vous leur faite confiance (du moins de leur point de vue). En conséquence, ils vont «contribuer» à garder ce secret pour vous, ce qui est très bénéfique. (Si les gens de votre "second" cercle social posent des questions à votre sujet, ils vont même souvent "mentir" en votre nom (vous donnant un alibi), afin de garder votre addiction aux MMO secrète)"

 

Et le pire c'est que ça semblait fonctionner :

 

"Un couple de mes amis ont eu des soupçons, mais j'ai réussi à les canaliser loin de mes opinions politiques.  Au contraire, ils me soupçonnaient de jouer à WoW (et pensaient que j'essayais de le cacher)."  

 

Les médias ayant eu le nom du tueur d'Utoya se sont rendu sur sa page facebook afin de tirer plus d'informations sur sa personne et dans la partie intêret de son compte Anders Behring Breivik avait renseigné qu'il jouait à World Of Warcraft.

A la vu de son manifeste il est maintenant certain que Anders Behring Breivik utilisait WoW comme alibi pour justifier son isolement social à ses proches et à sa famille.

Il a d'ailleurs fait ça par expérience car lorsqu'il avait 25 ans, il a pris un année sabbatique pour jouer à Wow.

 

En février 2010 Anders Behring Breivik a acheté Call Of Duty Modern Warfare 2 (comme plus de 22 millions de personnes dans le monde) il écrivait :

 

"Je viens d'acheter Modern Warfare 2 . C'est probablement le meilleur simulateur militaire jusqu'à maintenant et c'est l'un des meilleurs jeux de cette année.  

J'ai joué à MW1 aussi mais ce n'est pas mon style de jeu je suis généralement plus du genre medieval fantastique / RPG comme Dragon Age Origins... je ne suis pas trop  FPS. Je vois plus MW2 comme une partie de ma formation-simulation qu'autre chose. Je l'apprécie de plus en plus surtout la partie multijoueur qui est incroyable. Vous pouvez plus ou moins simuler des opérations réelles."

 

Concernant la façon de s'entraîner :

"Il faut choisir un établissements de formation militaire traditionnel axé sur le conditionnement physique et de la formation professionnelle. Les établissements récents font un large usage des simulations informatiques de toutes sortes pour fournir plus d'heures de formation dans des situations plus réalistes pour un moindre coût et à moindre risque pour le personnel.
Des arrangements temporaires peuvent être fait avec le club de tir local, la salle de gym locale et un cybercafé qui facilite l'accès au multijoueur de Modern Warfare 2.

[...] L'entraînement sur cible va probablement être un problème pour beaucoup de gens dans certains pays (les Européens  comme nous, ouch:). Envisagez de prendre des vacances dans un pays où vous serez en mesure de vous former au tir ou rejoindre un club de tir. Faire une simulation en jouant à Call of Duty, Modern Warfare est une bonne alternative aussi mais vous devriez, si possible, essayer d'obtenir une certaine expérience avec un fusil d'assaut réel (avec point rouge optique)."

 

Anders Behring Breivik considère donc Call Of Duty comme un outil (au même titre que les stands de tir , les vendeurs d'armes...) et ne peut alors pas être considéré comme la cause des attaques d'Olso et d'Utoya.

 

Nous ne savons pas grand chose sur le passé de Anders Behring Breivik ce qui est certain c'est que les jeux video qui ont dans un premier temps été le bouc émissaire des journalistes ne sont pas les principaux acteurs de cette tragédie. Il ne faut néanmoins pas minimiser leur rôle et se poser les bonnes questions, le fait qu'Anders Behring Breivik prenne à l'âge de 25 ans une année sabbatique pour jouer à WoW, témoigne d'un problème très grave qui est la déconnexion de certain joueurs à la réalité et le phénomène d'addiction à certains jeux. Est-ce aux éditeurs ou aux pouvoir publiques de communiquer à ce sujet auprès des familles qui sont souvent impuissantes devant un phénomène qu'elles ne comprennent pas ? ce n'est pas à moi d'y répondre mais il faudra se poser la question rapidement.

 

Aujourd'hui nous avons appris que le vendeur Norvégien Coop a retiré suite aux Attaques d'Olso et d'Utoya 51 jeux de ses rayons parmi lesquels ont peu citer :

- Homefront

- Call of Duty: Black Ops

- Call of Duty: Modern Warfare 2

- Call of Duty: World at War Platinum

- Call of Duty 4: Modern Warfare Classic

- Sniper Ghost Warrior

- Counter-Strike Source

- World of Warcraft


Le directeur du magasin explique :

"La décision de retirer les jeux a été faite à l'époque, lorsque nous avons réalisé la portée de l'attaque...   D'autres sont mieux placés que nous pour juger de leurs effets négatifs . Pour le moment il est approprié pour nous de les retirer. Je ne serais pas surpris que d'autres le fassent. 

Nous devons réfléchir sérieusement à quand nous devrons remettre ces jeux en vente. L'implication économique n'a pas d'importance."

 

Les jeux vidéo payent donc une nouvelle fois la mauvaise réputation qui leur est faite par la presse.

Commenter cet article

pat 01/08/2011 19:30



Et oui nous sommes tous des sociopathe et psychopathe en puissance, c'est prouvé comme 1+1=0 (pour dire que c'est pas prouver, je suis pas nul en maths ^^) que si les jeux vidéo n'existaient pas
il n'y aurait pas de violence. D'ailleurs la violence est apparue avec les jeux video, avant on vivait dans le pays de bisounours.


Pfff quelle bande de débiles, tellement ça m'enerve que je vais mettre COD et kill kill kill.



dark-messiah 01/08/2011 19:39



On est dans une société ou en pense que tout est explicable simplement, il faut un bouc émissaire. Au final il est difficile de trouver les raisons d'une telle folie.



Archives

Articles récents